À propos de nous

Les filles et les sciences,
un duo électrisant !

« Les filles et les sciences, un duo électrisant! » vise à faire connaître aux adolescentes de 2e et 3e secondaire la nature exacte des professions scientifiques et technologiques et des études qui y mènent à l’aide d’activités de groupe, de démonstrations, d’ateliers et surtout, temps fort de la journée, du « magasinage de carrières », lequel leur révèle la multitude de formations universitaires, professionnelles et techniques qui leur tendent les bras. De plus, l’événement permet à ces jeunes filles approchant du moment décisif des choix d’orientation de rencontrer des femmes exerçant dans un domaine lié aux sciences, en quelque sorte des modèles à suivre. Il comporte aussi deux autres volets conçus expressément pour les intervenants du milieu scolaire et les parents. Cet événement annuel gratuit est tenu dans quatre villes : Montréal, Québec, Rimouski, et Sherbrooke.

Une idée qui remonte à 1998

L’idée de créer le Duo a germé en 1998, tandis que Nathalie Beaudry faisait du recrutement pour le Département de l’exploitation du réseau chez Bell. Responsable d’un programme d’embauche universitaire, elle était censée recruter 50 % de femmes, mais parvenait à peine à dépasser les 25 %. Après avoir constaté que ses amies avaient le même problème, elle leur suggéra de se regrouper pour mettre sur pied une activité à l’intention des adolescentes et faire en sorte que toute l’industrie des TIC joue un rôle pour corriger la situation. C’est ainsi qu’elle et une douzaine de femmes travaillant dans le secteur des technologies de l’information et des communications (TIC) imaginèrent la tenue du Duo avec le soutien de l’École Polytechnique de Montréal, de l’École de technologie supérieure et de plusieurs entreprises des TIC acceptant d’oeuvrer ensemble à cette noble cause malgré leur statut de concurrentes.

« Quand on montre aux adolescentes toutes les avenues possibles, les débouchés pratiques et la portée sociale des carrières scientifiques, d’un seul coup, leur regard change. Tant qu’il n’y aura pas une masse critique de modèles féminins qui réussissent dans ces secteurs, le Duo sera nécessaire. La persévérance, c’est aussi une des grandes qualités qui font que les filles sont excellentes dans les sciences ! » – Mme Nathalie Beaudry, l’instigatrice de l’événement.

Dépliant d’information à l’intention des parents et intervenants

voyez les activités

Merci à nos partenaires de l’édition 2016

Présentateurs officiels

  • Officiel
  • Platine
  • Or
  • Argent
  • Bronze
  • Partenaires

Les filles et les sciences : un duo électrisant !

Relations publiques

Ann Bois – 514 486-4760
annbois@tendancescommunication.com

Couverture de l’événement 2015

« Les filles et les sciences, un duo électrisant! » fait le bilan pour son 16e anniversaire : les filles adorent les sciences! – 4 décembre 2014

Conteur, magicien et vulgarisateur émérite, le « Génial! » Martin Carli se branche sur la 16e édition de « Les filles et les sciences, un duo électrisant! » – 4 décembre 2014

Couverture de l’événement 2014

Aujourd’hui encore, dans certains domaines d’études techniques ou scientifiques, seulement un étudiant sur cinq est une fille
Montréal, le 6 février 2014 — Mis sur pied il y a 15 ans, l’événement « Les filles et les sciences, un duo électrisant! » demeure indispensable si l’on veut mettre un terme à la sous-représentation féminine dans certains domaines d’études. En effet, dans plusieurs filières, les déséquilibres persistent quand ils ne s’accentuent pas.

« Les filles et les sciences, un duo électrisant! » fête ses 15 ans!
Montréal, le 3 février 2014 — Le 15 février prochain, l’événement « Les filles et les sciences, un duo électrisant! » célébrera ses 15 ans : 15 ans d’efforts pour promouvoir les sciences et les technologies auprès des adolescentes québécoises et faire augmenter le nombre de femmes s’orientant vers les sciences appliquées, 15 ans de soutien au dynamisme du secteur scientifique et technologique québécois, sans oublier les 15 ans de travail acharné de ses centaines de bénévoles! Trois des responsables du « Duo » témoignent…

Une force d’influence qui porte ses fruits : 94 % des participantes jugent l’activité utile et 76 % estiment qu’elle leur a personnellement été utile!
Montréal, le 3 février 2014 — Selon un sondage récent mené par le Groupe Multi Réso, 94 % des anciennes participantes à l’événement « Les filles et les sciences, un duo électrisant! » considèrent que l’activité est utile pour les filles de 2e et de 3e secondaire et pas moins de 76 % estiment que l’activité leur a été personnellement utile, des chiffres qui confirment la force d’influence et l’impact positif de cette journée thématique qui fêtera cette année son 15e anniversaire…

Michèle Thibodeau-DeGuire, présidente d’honneur du 15e Duo, aux parents et aux grands-parents : « Votre fille ou votre petite-fille pourrait être la prochaine Einstein! »
Montréal, le 13 janvier 2014 — « Votre fille ou votre petite fille pourrait être la prochaine Einstein, voilà ce que j’aimerais dire aux parents et aux grands-parents de toutes les adolescentes québécoises. J’ai toujours pensé que les filles avaient tout le talent nécessaire pour réussir dans les sciences, mais qu’elles avaient sans doute besoin de l’entendre affirmer par leur entourage…

 

Couverture de l’événement 2013

La quadruple championne du monde des jeux vidéo crée un jeu vidéo spécialement pour les filles du Duo

Montréal, le 20 novembre 2012 — À 26 ans, Stéphanie Harvey, conceptrice de jeux chez Ubisoft, est devenue quadruple championne du monde des jeux vidéo à la suite de la dernière compétition internationale (Coupe du monde des jeux vidéo, discipline Counter-Strike filles) tenue du 31 octobre au 4 novembre derniers dans le cadre de la Paris Games Week. Elle a récemment accepté de créer avec une grande amie, Sophie Lamont-Cardinal, conceptrice de jeux chez Hibernun Créations, un jeu vidéo exclusif à l’intention des participantes de la prochaine édition de l’événement « Les filles et les sciences, un duo électrisant! » pour participer activement à la lutte aux préjugés.

Plus les filles progressent dans leurs études, plus elles aiment les sciences et les technologies!

Montréal, le 5 novembre 2012 — Roxanne Beauchamp, 20 ans, étudiante en 2e année de génie mécanique à l’Université Laval, et sa soeur Marie-Philippe, bientôt 18 ans, qui prépare un DEC en sciences pures au Cégep Édouard-Montpetit, affirment que plus les filles progressent dans leurs études, plus elles aiment les sciences et les technologies. Ces deux passionnées de sciences et de technologies seront de nouveau les porte-parole de l’événement annuel « Les filles et les sciences, un duo électrisant! ». Elles échangeront avec les quelques 300 participantes de la grande diversité des carrières scientifiques et technologiques existantes dans le cadre de la 14e édition de cette grande journée thématique qui aura lieu le samedi 16 février 2013 à l’École de technologie supérieure (ÉTS). Des événements satellites se tiendront également à l’Université Laval à Québec, à l’Université de Sherbrooke et à l’Université du Québec à Rimouski.

Les papas aussi peuvent jouer un rôle déterminant dans la vocation des filles

Montréal, le 23 octobre 2012 — « Ce n’est pas l’école qui m’a fait découvrir mon goût pour les sciences, mais toutes les activités que j’ai pu faire au camp scientifique Folie Technique et au Duo, et c’est mon père qui m’a permis d’entrer en contact avec les sciences », confie Anne-Marie Brosseau, 17 ans, élève de 5e secondaire au Pensionnat du Saint-Nom-de-Marie à Outremont, qui a découvert « Les filles et les sciences, un duo électrisant! » il y a deux ans alors qu’elle était en 3e secondaire. Tout comme en février 2012, Anne-Marie participera à la prochaine édition du Duo en tant que co-animatrice du kiosque de Folie Technique.

Couverture de l’événement 2012

Couverture de l’événement 2011

12e édition de : « Les filles et les sciences : un duo électrisant ! »
présenté par Hydro-Québec

Lise Watier Cosmétiques assure la présidence d’honneur de l’événement « Les filles et les sciences, un duo électrisant! »

Montréal, le 11 février 2011 — En cette année internationale de la chimie, la firme Lise Watier Cosmétiques a accepté la présidence d’honneur de la 12e édition de l’événement « Les filles et les sciences, un duo électrisant! ». (…) Comme il se doit, l’entreprise y sera représentée par une scientifique, un modèle féminin susceptible d’influencer quelques parcours scolaires, Mme Andrée Véronneau, Chef de projets sénior – R&D Soins et parfums chez Lise Watier Cosmétiques Inc., qui s’est elle-même passionnée pour la chimie et la biologie dès son adolescence.

Un événement encore plus magique grâce à Yannick Bergeron, le prof qui sait rendre la sciences captivante!

Montréal, le 31 janvier 2011 — La 12e édition de l’événement « Les filles et les sciences, un duo électrisant! » accueillera un invité de marque en la personne de Yannick Bergeron, sans conteste le plus coloré des professeurs de science au Québec! Comment fabriquer de la « pâte à dents pour éléphant » en quelques secondes, projeter des beignes de fumée sur plus de 10 m et donner instantanément de la couleur à deux liquides transparents ?

La nouvelle présidente du Duo invite les cadres des entreprises québécoises à la fine pointe des sciences et des technologies à venir la rencontrer pendant la prochaine édition

Montréal, le 31 janvier 2011 — La 12e édition de l’événement « Les filles et les sciences, un duo électrisant! » aura lieu le samedi 19 février 2011 à l’École de technologie supérieure (ÉTS) à Montréal. Le même jour, des événements satellites se tiendront également à l’Université de Sherbrooke, à l’Université du Québec à Rimouski et à l’Université Laval, à Québec. La nouvelle présidente du comité exécutif de l’événement, Nancy Rancourt, ing., directrice de l’Exploitation au Réseau d’informations scientifiques du Québec (RISQ), invite les cadres des entreprises québécoises actives en science et en technologie à venir la rencontrer à cette occasion.

Une ado explique aux parents pourquoi ils doivent encourager leurs filles à explorer les sciences

Montréal, le 24 janvier 2011 — « Croyez-le ou non, la médecine n’est pas le seul débouché possible pour les adolescentes qui semblent manifester un intérêt ou un goût pour les sciences!… » C’est en substance ce que tentera d’expliquer Roxanne Beauchamp, 18 ans, ancienne participante et étudiante en 2e année en sciences pures et appliquées au cégep Édouard-Montpetit, aux parents qui participeront à la prochaine édition de l’événement…

Quand les filles regardent les sciences de plus près, la preuve est faite que leur vision change

Montréal, le 17 janvier 2011 — Quand les filles prennent le temps de regarder les sciences de plus près, cela produit parfois des étincelles suscitant de belles vocations! C’est le pari que font chaque année depuis 12 ans les organisatrices de l’événement « Les filles et les sciences, un duo électrisant! ».

suivez-nous sur facebook Montreal RimouskiQuebecSherbrooke